Se connecter
s'inscrire
Identity1
Authentification2

Recommandations sur les coronavirus pour les cabinets dentaires

L’article suivant est basé sur le document “Coronavirus Disease 2019 (COVID-19): Emerging and Future Challenges for Dental and Oral Medicine”, publié par les chercheurs de l’école universitaire et de l’hôpital de stomatologie de Wuhan le 12 mars 2020.

L’épidémie de coronavirus 2019 (COVID-19), originaire de Wuhan, en Chine, est devenue un défi majeur de santé publique non seulement pour la Chine mais aussi pour les pays du monde entier. Le 11 mars 2020, l’OMS a déclaré le COVID-19 comme une pandémie, soulignant les “niveaux alarmants” de propagation et de gravité et confirmant qu’il s’agit d’une première pandémie causée par un coronavirus. En raison des caractéristiques des milieux dentaires ainsi que des voies de transmission du virus, le risque de contamination croisée peut être élevé entre les patients et les praticiens dentaires. Pour les cabinets dentaires et les hôpitaux des zones qui sont (potentiellement) touchées par le COVID-19, des protocoles de contrôle de l’infection stricts et efficaces sont nécessaires de toute urgence.

Qu’est-ce que le coronavirus et quel est son impact sur les procédures dentaires ?

Selon l’OMS, ” le coronavirus (COVID-19) est une maladie infectieuse causée par un coronavirus récemment découvert. Le virus COVID-19 se propage principalement par des gouttelettes de salive ou des écoulements nasaux lorsqu’une personne infectée tousse ou éternue”. En raison des caractéristiques uniques des procédures dentaires, les mesures de protection standard appliquées dans la pratique quotidienne ne sont pas suffisamment efficaces pour empêcher la propagation du COVID-19, en particulier pour les patients qui ne savent pas qu’ils sont infectés ou pour ceux qui décident de dissimuler leur infection.

Protocoles de contrôle des infections

coronavirus dental treatment

Comme le virus peut persister sur des surfaces pendant quelques heures ou jusqu’à plusieurs jours, selon le type de surface, la température ou l’humidité de l’environnement, il est crucial de désinfecter en profondeur toutes les surfaces au sein de la clinique dentaire. Parallèlement au respect d’une bonne hygiène des mains, il est recommandé d’utiliser des équipements de protection individuelle, tels que des masques, des gants, des blouses et des lunettes ou des écrans faciaux qui peuvent aider à protéger la peau et les muqueuses du sang ou des sécrétions infectées.

Recommandations pour la pratique dentaire

Sur la base de l’expérience et des directives et recherches pertinentes, les chercheurs de l’école universitaire et de l’hôpital de stomatologie de Wuhan ont préparé un certain nombre de recommandations à l’intention des praticiens et des étudiants en médecine dentaire dans les zones (potentiellement) touchées. Ces recommandations sont les suivantes:

Évaluation des patients : lors de l’épidémie de COVID-19, il est recommandé aux cliniques dentaires d’établir des triages de pré-contrôle pour mesurer et enregistrer la température de chaque membre du personnel et de chaque patient comme une procédure de routine. Dans les zones où le virus se propage, les procédures non urgentes doivent être reportées.

Examen buccal : toutes les procédures susceptibles de provoquer une toux ou une sécrétion excessive de salive doivent être évitées ou pratiquées avec prudence. “L’examen radiographique intra-oral est la technique radiographique la plus courante en imagerie dentaire ; cependant, il peut stimuler la sécrétion de salive et la toux (Vandenberghe et al. 2010). Par conséquent, les radiographies dentaires extra-orales, telles que la radiographie panoramique et la tomodensitométrie à faisceau conique, sont des alternatives appropriées pendant l’épidémie de COVID-19”.

Traitement des cas d’urgence : des urgences dentaires peuvent survenir et se détériorer rapidement, nécessitant un traitement immédiat. Les digues en caoutchouc et les éjecteurs de salive à grand volume peuvent aider à minimiser les aérosols ou les éclaboussures lors des procédures dentaires. Si la dent doit être extraite, il est préférable d’utiliser une suture résorbable. Un rince-bouche antimicrobien préopératoire pourrait réduire le nombre de microbes dans la cavité buccale.

Recommandations pour l’enseignement dentaire : afin d’éviter toute exposition inutile au virus, les chercheurs suggèrent d’opter pour des cours en ligne, des webinaires et des tutoriels d’apprentissage.

“Pour les cabinets dentaires et les hôpitaux des pays et régions qui sont (potentiellement) touchés par le COVID-19, il est urgent de mettre en place des protocoles de contrôle des infections stricts et efficaces”, a déclaré le prof. Zhuan Bian et ses co-auteurs. “Les dentistes devraient prendre des mesures strictes de protection personnelle et éviter ou minimiser les opérations qui peuvent produire des gouttelettes ou des aérosols. La technique à quatre mains est bénéfique pour contrôler l’infection. L’utilisation d’éjecteurs de salive à faible ou à fort volume peut réduire la production de gouttelettes et d’aérosols”.

EssenSeal : Le processus R&D vers un nouveau produit

Le développement d’un nouveau produit exige une bonne dose d’ouverture et de curiosité.  Pour creuser, pour aller à la source, pour chercher et trouver les informations nécessaires pour donner vie au produit. Le processus peut prendre plusieurs années, en fonction de sa complexité. Ce qui compte dans ce cas, c’est la flexibilité et la réactivité de l’équipe impliquée. Comme dans le cas d’EssenSeal, un ciment oxyde de zinc eugénol de nouvelle génération à base d’huile essentielle d’arbre à thé (Melaleuca) lancé par Produits Dentaires en 2019.

Entretien avec David Brendlen, ingénieur biomatériaux en charge de l’équipe R&D et Baptiste Reuse, chef de projet R&D chez Produits Dentaires.

Pourquoi EssenSeal ?

David: L’idée initiale était de fournir aux professionnels un ciment répondant strictement aux exigences de la norme ISO 6876. Cette norme spécifie les exigences et les méthodes d’essai des matériaux de scellement endodontique utilisés pour l’obturation permanente du canal radiculaire. Nous nous sommes attachés à tester les propriétés physico-chimiques des composants liquides et solides et la synergie entre eux. L’objectif était de renforcer le potentiel de l’eugénol en testant son interaction avec différentes huiles essentielles, dont les propriétés pourraient améliorer encore notre nouveau matériau d’obturation. Nous avons ainsi mis au point un produit d’une consistance idéale et d’une texture lisse, contribuant à un temps de prise contrôlé, sans surprise, et dont l’efficacité à long terme a été validée.

Combien de temps faut-il pour développer un nouveau produit ? À quoi ressemble le processus de développement ?

David: Il faut plusieurs années pour développer un nouveau produit, en fonction de sa complexité. Nous commençons le processus en nous mettant à la place des utilisateurs. Nous devons comprendre le dentiste qui utilisera notre produit, prendre en considération les données et la recherche clinique ainsi que les besoins réels des utilisateurs. L’étape suivante consiste à oublier ce que nous savons exister, à prendre un nouveau départ. C’est une page blanche qui sera remplie de nouvelles ébauches et de nouveaux concepts visant à faciliter la procédure clinique.

EssenSeal from Produits Dentaires

Quel a été le plus grand défi lors du développement d’EssenSeal ?

Baptiste: L’un des plus grands défis rencontrés lors du développement d’EssenSeal a été de remasteriser les propriétés de l’oxyde de zinc eugénol, l’un des matériaux les plus populaires utilisés en dentisterie, sans ajouter de complexité inutile au produit. La simplicité était notre objectif et en même temps notre défi ici. La formule d’EssenSeal ne contient pas de composants excessifs. Chaque élément a été étudié, testé et vérifié. Nous avons contrôlé la taille des particules, testé les propriétés de diverses huiles essentielles avant d’opter finalement pour l’huile essentielle de mélaleuca. En donnant à chaque composant d’EssenSeal la possibilité d’exprimer tout son potentiel et de générer une synergie positive avec d’autres éléments, nous avons atteint notre objectif : offrir aux dentistes un scellant simple, efficace et performant aux propriétés de scellement sûres et prévisibles à long terme.

Avez-vous découvert des propriétés inattendues d’EssenSeal lors de son développement ?

Baptiste : Oui. La formule d’EssenSeal a été progressivement affinée grâce à des tests approfondis et tous les ingrédients ont été soigneusement choisis pour leurs propriétés. Mais ce qui nous a surpris, c’est la forte synergie entre les composants, comme la combinaison de la finesse de la poudre et des propriétés de l’huile essentielle de l’arbre à thé, qui permet au ciment de se répandre et de pénétrer dans l’anatomie du canal en une très fine couche, jusqu’à moins de 10µm. Cette couche est cinq fois plus fine que l’étalon-or de l’oxyde de zinc eugénol connu jusqu’à présent. Il a considérablement amélioré les propriétés de scellement final, car il est désormais possible d’atteindre même les fissures canalaires et les anatomies complexes. Combiné à l’interaction des différentes huiles essentielles et de leurs propriétés, ce scellement tridimensionnel limite le développement des bactéries résiduelles et prévient le risque d’infection.

Qu’est-ce qui rend EssenSeal si spécial ?

Baptiste: La plupart des scellants à base d’eugénol disponibles sur le marché ont été développés il y a de nombreuses années. Mais les besoins des utilisateurs ont évolué entre-temps. C’est pourquoi nous nous sommes tournés vers les professionnels du secteur dentaire et avons fait appel à leurs connaissances lors du développement d’EssenSeal. Les commentaires que nous avons reçus nous ont aidés à comprendre leurs besoins et leurs attentes. L’une des remarques les plus souvent reçues concernait la consistance des scellants existants, ainsi que leur odeur. C’est pourquoi EssenSeal est le seul scellant disponible sur le marché qui combine une odeur rafraîchissante agréable, la douceur et la blancheur de la poudre lorsqu’elle est mélangée avec une consistance optimale. De plus, son rapport de mélange est aussi simple qu’une goutte de liquide pour une cuillère de poudre, ce qui améliore grandement l’expérience de l’utilisateur.
EssenSeal répond aux exigences de la norme ISO 6876, ce qui en fait un ciment idéal pour assurer une étanchéité sûre à long terme. Ce qui rend EssenSeal si spécial est le fait qu’il explore les propriétés des huiles essentielles, et pas seulement de l’eugénol. Cette synergie a un impact significatif sur la qualité du traitement et aide le produit à répondre aux attentes cliniques associées au traitement endodontique.